Tanzanie Combo trip – Part 2 – Safari -

C’est donc fatigué que nous entamons la deuxième étape de notre voyage : les Safaris.

 

Le matin notre guide vient nous récupérer à l’hôtel, nous faisons connaissance avec notre guide et notre cuisiner (Mr Delicious) qui seront nos compagnons pour une semaine (enfin 6 jours). Nous chargeons nos valises dans le 4×4 à toit ouvrant et nous partons vers notre première destination : Le lac Manyara. Selon Ernest Hemingway, le Manyara était le plus beau lac d’Afrique. De taille pourtant limitée (superficie moyenne de 230 km2), le lac est entouré par des paysages variés : savane arborée à l’est, forêt sèche au sud-ouest et forêt tropicale dense au nord-ouest. On entre dans le parc par l’entrée principale, on déjeune vite fait d’un pic nic sur une aire de repos dans le parc et nous passons l’après-midi à nous balader en voiture sur les routes du parc, nous voyons des éléphants, des zèbres, des singes, des girafes, des gnous, des hippopotames et une multitude d’oiseaux au abord du lac. C’est une bonne entrée en matière pour la suite. La balade est sympathique et comme c’est notre premier safari nous sommes heureux de voir des animaux. Nous rentrons au camping situé aux abord du parc le soir et nous dormons en tente après un repas préparé par mister delicious. La nourriture est meilleure que sur le Kili, le cuisiner à accès aux marchés et aux magasins sur le chemin ce qui facilite l’acquisition de produits frais.

 

Le lendemain nous décollons vers le Serengeti, nous passons à côté du Cratère Ngorongoro et nous nous arrêtons pour prendre quelques photos. Sur le chemin nous admirons de superbes paysages de brousse et des villages Masai, aux abords du parc nous commençons à apercevoir des gazelles. Nous déjeunons à l’entrée du parc un pic nic préparé par notre cuisinier et nous entrons dans le parc. Le Serengeti est un parc absolument fantastique, s’il y a bien une représentation de la savane c’est ce parc. Les hautes herbes jaunes, les grandes pierres disséminé ici et là, les quelques arbres ou les léopards dorment.. Notre guide roule tranquillement sur les routes du parc, parfois il reçoit un coup de fil de la part d’un collègue qui aperçoit un animal rare et accélère pour nous permettre d’admirer des lions, des troupeaux d’éléphants et même une mère léopard avec 3 petits. Le soir nous assistons à un superbe couché de soleil sur la savane et nous passons la nuit dans un camping dans le parc. Nous dinons dans un bâtiment en béton avec des grilles sur toutes les fenêtres et les portes (pour protéger le bâtiment des hyènes..).  Dans la nuit nous entendons des bruits étranges, au matin le guide nous raconte que durant la nuit un éléphant est entré dans le camping et  à cassé un arbre..

 

 

 

Le matin nous assistons également au lever du soleil et nous apercevons des montgolfières qui s’élèvent dans le ciel du parc (très cher). Nous voyons de gros troupeaux de biches, d’antilopes, de girafes.. Tous les animaux de la savane à part le rhinocéros qui nous aura boudé durant tout notre séjour. Sur les spots ou on aperçoit des guépards des lions ou des léopards de nombreuses voitures de touristes s’agglutinent mais globalement cela ne m’a pas trop dérangé. Notre voiture est bien adapté au safari, la vision est bonne et le toit surélevé permet d’avoir un bon aperçu de ce qui se trouve dans les herbes hautes. C’est le sourire au lèvre que nous quittons le parc.

 

 

Le soir nous dormons au abord du cratère NgoroNgoro dans un camping, nous dinons du repas préparé par le cuisinier et nous jouons aux cartes avant d’aller dormir. Le matin nous pénétrons dans ce cratère absolument incroyable, la voiture serpente le long d’une petite route sur le flanc du cratère. Cette vision du cratère restera à jamais dans ma mémoire. Le diamètre maximum est de 22,5 kilomètres et la profondeur est de 610 mètres, il est interdit aux massais de faire pâturer leurs troupeaux dedans pour conserver l’équilibre de la biodiversité. Nous roulons dans le parc, entouré d’une multitude d’animaux, nous voyons des hyènes, des lions, des éléphants et beaucoup d’hippopotames. Mais au-delà de la faune abondante c’est aussi le fait de se retrouver au milieu d’un gigantesque cratère qui donne tellement de saveur à cet endroit. On se sent hors du temps comme dans un monde parallèle, dépaysement garantie !

 

Nous partons ensuite vers notre dernier parc, le Taranguire. Nous dormons dans un tout petit camping avant d’arriver au parc. Sur le chemin nous achetons de la viande de chèvre que notre cuisinier nous prépare au barbecue, absolument délicieux si on ne se formalise pas trop sur l’hygiène douteuse des boucheries ou on peut acheter de la viande J Le parc Taranguire est un parc renommé pour ses troupeaux d’éléphants, et effectivement nous en verrons un certain nombres, de même que des lions et des girafes. Le parc est couvert d’arbres et de rivières asséché ou non. Le parc est sympathique mais lorsqu’on l’on sort du Serengeti et du Ngorongoro on ne peut pas s’empêcher de tout comparé à ces deux parcs, et rien n’arrive à leur niveau.

Nous prenons enfin la route de l’hôtel ou nous allons passer une dernière nuit avant de nous rendre à l’aéroport et nous envoler vers notre dernière destination : Zanzibar ! Nous profitons une dernière fois sur restaurant on sea house avant de partir. Si je devais refaire ce voyage je pense que je zapperai complètement le Manyara et le Taranguire et je me concentrerais uniquement sur le cratère et le Serengeti tellement ces parcs sont géniaux comparés aux deux autres.

Video du trip : ( Safaris 1m56 – 5m20 )

 

Be first to comment

Laisser un commentaire