Matériel vélo

Lorsqu’on cherche un vélo de randonnée et qu’on y connait pas grand chose on se pose souvent des questions sur le matériel vélo, c’est souvent les mêmes questions d’un cyclo touriste en herbe à un autre.  Et je suis bien placé pour le savoir vu que je suis en plein dedans!  Voila quelques informations que j’ai pu trouver à droite à gauche sur le net et que je vais essayer de synthétise. Voici tout d’abord une vue éclatée d’un vélo. Je l’ai imprimée et accrocher dans ma chambre en face de mon bureau histoire de réviser.

Le cadre

Le débat concernant le cadre est la matière dont il est fait. Globalement pour le cyclo tourisme il y’a deux écoles : l’acier et l’aluminium. (Le titane c’est trop cher et le carbone pas assez costaud). A mon avis c’est surtout une question de préférence, il faut essayer les deux. Certains vélos de très grande qualité comme le koga worltraveller 26 ont des cadres en aluminium..

L’acier :

C’est le choix le plus commun pour les cyclos. Un cadre en acier sera plus confortable pour rouler, il abosrbe mieux que l’aluminium les vibrations et les trous de laroute. Autre avantage trés sympa : l’acier se soude facilement ce qui permet de faire des réparations à la volée en cas de problème. Petit bémol, l’acier du cadre peut rouiller si on ne l’entretien pas. Enfin, l’acier ne se « fatigue » pas comme l’aluminium.

L’aluminium:

Le cadre en alu est tout d’abord moins cher en général que le cadre en Acier. Il est également plus rigide qu’un cadre en acier, ceci étant dut essentiellement au diamètre plus gros des tubes du cadre. Le cadre étant plus rigide, il est donc moins flexible qu’un cadre en acier il y’a donc  moins de perte d’énergie et un meilleur rendement au pédalage. Mais globalement l’aluminium se fatigue plus vite que l’acier et la durée de vie effective du cadre sera probablement inférieur à celle d’un cadre en acier.

Les roues

26″ ou 700c ? Voici la question qu’on se pose lorsqu’on choisit des roues pour son vélo. Quelle taille prendre ? Pour être honnête si vous resterez en Europe ou en amérique du nord, peu importe, vous trouverez des roues des deux types partout. Si vous partez plus loin, des 26″ seront probablement une meilleure solution étant donné que c’est une taille « universel » et que vous pourrez en trouver un peu partout.

N’hésitez pas à investir dans des roues de bonne qualité, il faut qu’elles soient extrêmement solide pour pouvoir résister à la charge du vélo!

Le moyeu Rohloff

Les cyclos investissent souvent beaucoup dans leurs vélos, et vous aurez peut être l’occasion de voir des moyeux Rohloff, un système de vitesse complétement hermétique ne nécessitant (normalement) aucune maintenance. Vu que tout est scéllé, pas d’inquiétude à avoir avec la poussières, les routes ensablés ou graveleuse. Vous pourrez également changer de vitesse à l’arrêt.. bref c’est le top du top.


Bon, la perfection viens avec un prix, c’est tout de même pret de 1000 balles le moyeux. Et en cas de pépins, c’est renvoi de la pièce à l’usine et attente d’une nouvelle roue venant d’Allemagne.

Concernant les pneus, la meilleure solution semble être les pneus Schwalbe, consensus généralisé sur l’ensemble des blogs que j’ai pu lire. Ces pneus sont increvable et vous servirons fidèlement sur plusieurs dizaines de kilomètres.

Les freins

Concernant les freins, deux écoles, un peu comme dans le cas du débat alu/acier pour les cadre.

Les V-brakes

Les V brakes sont les freins les plus communs, deux bras extensible se collent contre la roue pour freiner la rotation et éventuellement l’arrêter. Ce sont les freins les moins chers et les plus facile à réparer. Par contre ils sont moins réactifs et moins puissants, surtout en cas de pluie, que les autres types de freins.  Attention à l’entretien, au bout de 10 ou 15 milles km vérifier que les freins ne sont pas trop usés.

Les freins à disques

Ces freins sont de plus en plus populaire dans le monde du cyclisme. Ils sont un peu plus cher, mais bien plus puissant, surtout en cas de mauvais temps. Ils sont également plus résistant et nécessiterons moins d’entretien. Bon par contre dans le cas ou il y a un pépin, ça sera difficile de trouver quelqu’un sachant les réparer dans les coins reculés du globe.

Selles

Avoir une bonne selle, c’est important, vous serez assis dessus plusieurs heures par jour alors c’est certainement pas sur ce point qu’il faut faire le radin. Les selles en cuir Brooks s’adapte à votre morphologie, les retours sur ces selles sont excellent, elles sont unanimement portée aux nues. Bon c’est 100 euros la selle mais c’est du bon !

Les modèle le plus courant est la selle Brooks B17.  Je répète encore une fois : BROOKS B17

931b3857-dc39-4ecb-84d6-12b97cc31cdf

Le guidon

Il existe plusieurs types de guidon, et croyez moi, ce n’est pas facile de faire un choix. Je vais pas m’atterder sur les cintres plat droit car je pense qu’ils ne sont pas adapté à de longue distance, ils n’offre qu’une position et peuvent donc causer de gros problèmes aux poignets. Je trouve les plat recourbés particulièrement laid donc je n’en parlerai pas trop non plus.

Le cintre papillon, ou multi position

Ahh bah voila, enfin une bonne solution. Le principal attrait de ces guidons est le fait qu’ils offrent une multitude de prise possible et offre donc un confort bien supérieur aux cintres classique. Au dela du confort, ces cintres permettent d’éviter les bobos musculaires et les problèmes d’articulations. Désavantage : ils sont encombrant. C’est souvent la solution adopté par les cyclo touristes.

Le cintre route

Le cintre route est celui qu’on retrouve sur les vélos de course. A première vue il a l’air inconfortable, on a pas spécialement envie de rider penché en avant. En vérité c’est surtout du à la géométrie du cadre, les rideurs de courses vont avoir une géométrie plus portée vers l’avant, alors qu’une randonneuse aura une posture plus relevée et donc plus confortable. La nuance tient donc à quelques cm de différence dans la hauteur du cintre route, à condition bien entendu d’avoir le cadre adapté. Bien placé ce cintre donne un grand confort de route et permet de varié les positions tout en gardant une bonne posture. C’est donc un trés bon choix, à condition d’avoir de bon réglage à coté !

 

 

Be first to comment

Laisser un commentaire