Islande – Road Trip

74705_10151651630095434_449699009_nEn Mai 2012 nous sommes partis à 6 pour 2 semaines afin d’explorer la mystérieuse Islande. Un voyage à 6 implique beaucoup de préparation et de planification, on est pas aussi flexible qu’à 3, en particulier sur les hébergements. Nous avons organisé le voyage à distance, nous avons tout d’abord établi les dates, puis la feuille de route « globale » que nous avons ensuite modifiée au fur et à mesure des réservations et des activités. Jour par jour. Certains sont partis de Paris, le billet était à environ 500e allez/retour avec Icelandair ( on s’y est pris un peu tard..), ceux qui sont partis de Francfort en ont eu pour environ 350e.

 

Reykjavik

Nous arrivons donc avec deux vols différents, les premiers attendent les seconds à l’aéroport. En sortant récupérer la voiture on sent vite qu’ici ça déconne pas, il fait froid ! On récupère le classique Land Rover Defender qui a pour avantage d’être spacieux, et donc pouvoir accueillir toute notre petite bande + suffisamment équipé pour pouvoir affronter les pistes et les traversées de ruisseaux. On branche le gps et on se met assez vite en route vers la capitale de l’Islande. On s’installe à l’auberge de jeunesse dans la banlieue ( capital inn ) , un peu dommage du coup car il y avait pas mal de marche pour rejoindre le centre ville.

Après un petit apéro on se rend à pied dans Reykjavik pour visiter un peu et manger un morceau. Les deux attractions classique de la ville sont la cathédrale assez originale et le drakkar sur le front de mer. Que vous pouvez voir en photos ci dessous. Le soir nous nous arrêtons dans un restaurant de la ville et nous dégustons de la baleine saignante. Le plat est délicieux, on en parle toujours entre nous 2 ans après pour vous dire… Le soir nous sortons dans des bars de la ville, vu que c’est Samedi, mais l’activité est faiblarde.

Péninsule de Reykjanes

Le lendemain nous sortons de la ville et explorons la péninsule sud ouest du pays. Nous dormons une seconde nuit à Reykjavik le soir donc nous ne pouvons pas trop nous éloigner. Nous commencons par le Blue Lagoon un des endroits les plus connus d’Islande. Une station thermale, ou pour 28e vous pouvez vous baigner dans un lac artificiel de 200m de long, au centre d’une zone volcanique. Présence de Sauna et de douche froide pour les courageux. C’est un must si vous vous rendez en Islande.

Nous décidons ensuite de continuer notre visite de la péninsule de Reykjanes, magnifique terre à haute activité volcanique et Géo-thermale. Vous verrez des champs de lave, des plaines fumantes et vers la cote des falaises abrupt. Les couleurs sont somptueuses, les photographes se font plaisir! Le soir nous rentrons à Reykjavik pour nous préparer au départ du lendemain.

 

 Sur la route de Selfoss

Nous quittons tôt Reykjavik car nous avons une journée chargée, nous allons vers le sud-est pour dormir dans une ferme à Selfoss et sur le chemin nous voulons absolument boucler le « cercle d’or ». Le cercle d’or est la combinaison de 3 sites exceptionnel :

Gulfoss, « la chute d’or », est une gigantesque cascade de 32m de profondeur, un chemin permet de s’approcher très près, la vue est saisissante, à mon avis il s’agit la de la cascade la plus impressionnante d’Islande.

Geysir, est un site avec des… geysers.  Mais c’est le site qui contient le geyser originel, celui qui a donné son nom à ce type de phénomène géo thermique. Tout les quelques minutes on assiste à des explosions projetant de la flotte à une dizaine de mètre de hauteur, c’est génial !

Thingvellir est un par national composé d’un plaine, d’un lac et de différentes formations rocheuses qui donne un aspect grandiose à cet endroit, où les vikings se réunissaient pour leurs congrès et leurs assemblées. Encore une fois c’est superbe.

Le soir nous dormons à Selfoss dans une auberge super cool, on a une grange pour nous à coté pour se faire à manger le soir et jouer au carte en prenant l’apéro. En parlant d’Apéro, attention, l’alcool est EXTRÊMEMENT cher en Islande, lors de notre séjour une bouteille de whisky coutait 50e dans les magasins d’états habilités à vendre de l’alcool (les vinbudin). Vous n’en trouverez pas ailleurs donc pensez à prendre avec vous votre boisson favorite.

Sur la route de Litla Hof

En quittant Selfoss nous longeons la cote sud du pays, on passe par Vik pour se ravitailler en nourriture, il y’a des magasins en grande quantité mais pour faire des grosses courses il vaut mieux se diriger vers des supermarchés. La route est calme et on commence à voir à l’horizon les célèbres glaciers du centre du pays. On s’arrête également pour admirer une jolie cascade, l’occasion de marcher un peu à coté et d’avoir une belle vue sur la vallée.

Nous faisons également un détour dans thorsmork ,nous roulons dans des ruisseaux sur des pierres environ une heure pour arriver à un amas de maisons au fond de la vallée, je pense qu’on a du se tromper de route, le GPS buggait pas mal la bas… On a testé le 4×4 au moins, c’était marrant.

Nous arrivons en fin d’après midi à notre emplacement pour la nuit, un petit bungalow dans une ferme, c’est pittoresque, des moutons broute pas loin, le calme est total et l’ambiance très zen. L’occasion de se faire une halte, bien manger et se reposer

Une randonnée sur un glacier

Le lendemain nous avons rendez vous avec un guide pour faire une randonnée sur le glacier svinafelljokul, nous avions réservé l’activité en France sur le site moutain guide , le guide nous récupère au pied du glacier, nous équipe, chaussure pour ceux qui en avait réservé, piquet, corde, casque et semelle avec des pics pour le maintien sue la glace. Nous marchons une petite heure sur la glace, le soleil se montre, il fait bon. C’est très agréable. Arrivé vers le haut du glacier on se fait une pause photo et on redescend tranquillement. C’est assez facile physiquement mais relativement cher, ( 408e pour 6 personnes).

Nous dormons une seconde nuit dans notre petit bungalow.

La route de l’Est

On prend rapidement la route vers l’est du pays,  pour rejoindre Hofn, ville portuaire. Sur le chemin nous admirons les belles routes côtières. Nous nous arrêtons bien sur au glacial lake sorte de lac rempli d’Iceberg, en bon aventurier je pique une tête dans le lac. au bout de quelques brasses je sens mes membres qui se tétanisent, je rentre rapidement en crawl vers la terre ferme. Un organisme propose des tours en barque sur le lac, on se dit que ça vaut pas vraiment le coup. A la place on part rouler en 4×4 sur la plage et on fait fuir des oiseaux.

On arrive à Hofn dans l’après midi, on profite du temps qu’il nous reste pour visiter la ville et le petit port et pour réserver au restaurant à coté de l’auberge de jeunesse. On déguste des langoustes succulentes et fraichement pêchées, pour environ 30e, c’est cher mais qu’est ce que c’était bon !! le restaurant est : le Humarhofnin.

Au fond des Fjords

On continue notre tour d’Islande en remontant un peu vers le nord, il est temps maintenant d’entrer dans les célèbres Fjord de l’est. Nous avons réservé une nuit dans un petit chalet au fond d’un fjord à Eskifjödur, nous serpentons sur les route le long des fjords qui s’enfoncent dans les terres puis rejaillissent vers l’océan. On a aucun mal à imaginer les drakkars qui voguaient dans ces eaux calmes dans le passé.

Nous en profitons pour faire quelques courses de ravitaillement sur le chemin, nous passons la soirée à Eskifjödur ou nous allons dans un bar local. Nous sommes très vite dévisagé par une population locale d’habitué, aucunement menaçant mais plutôt curieux.  Quelques verres plus tard les langues se délient et nous discutons un peu avec ces derniers. Ils nous confirment notamment  qu’ils ne sont pas vraiment habitué aux touristes par ici.

 

Husavik !

Nous avons une nouvelle journée chargée, pas mal de chose à voir sur le chemin de Husavik au nord du pays et beaucoup de route. Nous arrivons aux chutes de Dettifoss, les plus puissantes d’Europe.  Le spectacle est impressionnant, et pour ceux qui se rappelle du début du film Prometheus, vous risquez de trouver cet endroit familier ;)

Arrivé à Husavik en fin d’aprem, il fait encore bon et notre logement est super, 2 chalets en bois avec vue sur la mer arctique du nord et des sapins, on se sent vraiment en Islande. Le soir nous prenons la voiture pour aller manger dans un restaurant de Husavik, on mange du Macareux l’oiseau locale, qui a plutôt bon gout mais qui fait mal au porte monnaie. Le soir on commence à sentir de la neige tombé.. hum hum hum

Husavik round 2

Et la c’est le drame, de la neige est tombée en très grande quantité durant la nuit, tout est enseveli, la différence par rapport à hier est hallucinante, je vous laisse juger sur les photos:

On avait une virée en mer de prévue pour voir des baleines mais c’est mort, aucun bateau ne quitte le port. On ne se décourage pas et on décide d’aller visiter d’autres point d’intérêt de la région. On admire la cascade godafoss, magique avec la neige et la glace autour. On voulait également aller voir le fer à cheval d’Odin, merveille géologique, mais vu le temps on ne peux pas vraiment avancer dans la neige et nous retournons au chalet en espérant que demain ça se calmera. Soirée Belote/Citadelle bien au chaud !

Osar

Le lendemain nous partons vers l’ouest du Pays, nous avons pour objectif de dormir à Osar dans un petit village très isolé, avec aux alentours des falaises peuplés de Macareux et des plages accueillant des colonies de phoques. Sur la route nous nous arrêtons de nouveau pour voir une cascade. Je ne vous cache pas que malgré leur beauté, je commence à saturé un peu.

Dans l’après midi nous arrivons à Osar, en fait ce n’est pas tout à fait un village, c’est un paysan qui possède 2 maisons dont une qu’il loue aux touristes. Devant le bâtiment un car est stationné, boston collège, ok ce soir on partage l’auberge avec un bus entier d’étudiant Américain. Après 1 semaine et demi où l’on à croiser que des locaux, et pas franchement beaucoup de jeunes ça fait du bien de discuter un peu.

Nous voulions visiter un peu autour d’Osar, mais de nouveau le blizzard nous empêche de voir quoi que ce soit. Tot le matin il fait de nouveau beau et nous nous baladons sur la plage pour faire coucou aux phoques.

 La côte ouest

Nous quittons nos potes les phoques et nous nous mettons en route vers les fjords de l’ouest, plus que 3 nuits à passer en Islande, ça sent la fin ! Journée route ou nous zigzagons prêt des cotes, c’est très sympa et surtout très beau, il n’y a plus de tempête, il fait beau et chaud, le changement est incroyable. Initialement nous voulions voir les Fjords de l’ouest mais le manque de temps nous fait renoncer à ce projet, nous nous rabattons sur un petit village de pêcheur sur la cote ouest. Le village est petit et coquet, de belles maisons en bois, des restaurants, un petit port.. Nous achetons des steaks de baleine pour le diner du soir et nous prenons quelques photos du couché de soleil.

La route vers le sud retour en France

Nous prenons la route de Reykjavik où nous avons booker une sortie en mer pour voir des baleines. Pour rappel nous avions loupé celle d’Husavik pour cause de tempête.. Il fait froid à cause du vent, et à part une queue de baleine qui montre son nez brièvement, rien , nada, chipette. C’est un peu déçu qu’on descend à terre.

Heureusement le chalet du soir contient un Jacuzzi, il fait grand soleil et on a pas mal de viande à faire griller au barbecue le soir. Une fin de journée qui rattrape cette sortie en mer totalement inutile !

Le lendemain nous repassons par Reykjavik pour faire quelques achats de souvenirs et nous allons directement à Keflavik, prêt de l’aéroport, ou nous passons notre dernière nuit dans une auberge assez moisi. Retour à L’aéroport, on rend la voiture pleine de boue et de poussière, et on embarque dans l’avion. Allez, Skal Island!

 

 

Voici une vidéo de notre voyage:

 

Be first to comment

Laisser un commentaire