Cote ouest – Road trip

Sur la routeEn Aout 2012 je suis parti avec deux amies pour réaliser mon rêve, le célèbre tour de la Cote ouest des Etats unis. Organiser un tel voyage est simple sur certains détails et compliqué sur d’autres. Il est facile de trouver des hôtels, des campings, des stations essences ou des endroits pour faire des achats et manger, les États unis c’est quand même très pratique de ce point de vue la. La véritable difficulté de mon point de vue est l’organisation de l’itinéraire, il y’a tellement de choses à voir et tellement de distance à parcourir qu’il faut savoir bien doser la route/les activités/le temps de visite sur place.

Voila l’itinéraire que nous avons réalisé:

San Francisco

Nous avons pris un vol direct Paris -> San Francisco avec la compagnie XL Airways, l’aller retour était à environ 800e, on peut probablement trouver moins cher mais globalement le vol était satisfaisant. Atterrissage, passage des douanes et récupération de la voiture louée. Je suis passé par le site  www.rentalcars.com, j’ai loué une dodge journey awd, sorte de SUV/VAN spacieux, avec la clim et sympa à rouler. J’en ai eu pour environ 800 euros pour 2 semaines (malus de 300e car une des conductrices avait moins de 25 ans…). La voiture était parfaite.

Après avoir récupéré la voiture on a mis le GPS que j’avais ramené de France en route et direction le fisherman’s wharf hostel notre première auberge de jeunesse. Pas très pratique de s’y garer, mais l’auberge était propre, pas trop cher et bien placé, pas de regrets sur le choix de l’hébergement.

Le lendemain nous nous sommes levés tôt et nous sommes parti visiter Alcatraz, nous avions réservé quelques semaines à l’avance pour avoir une visite tôt le matin pour éviter la masse de touriste, la visite à durer 2h, et nous avons pris le ferry pour rentrer sur le continent. Sans casser trois pattes à un canard, c’était pas mal du tout de visiter une prison aussi célèbre.

Petit tour ensuite sur le Pier 25, haut lieu touristique de SF où on a gouté la spécialité locale, une sorte de soupe aux palourdes dans un bol de pain, on a fait un coucou aux phoques qui se vautrait à coté et on s’est baladé en ville l’aprem. Re-dodo à l’auberge, cette fois dans une chambre privée pour nous 3. On charge la voiture et on fait un tour sur Lombard Street, la rue la plus connue de SF qui serpente doucement. On déjeune et on quitte San Francisco en traversant le Golden Gate Bridge, frisson dans le dos en conduisant dessus… Petite pause à Sausalito  de l’autre coté du pont, sans grand intérêt pour être honnête. On prend la route, direction le motel Country Inn à Sonora, à deux pas de Yosemite…. Hotel moyen, ok pour une étape d’une nuit.

Yosemite

On entre assez vite dans le parc et on s’arrête pour faire un tour dans Merced Grove pour admirer de grands Sequoias, attention ne pas se tromper de chemin et bien prendre à gauche à l’embranchement, c’est indiqué mais certaines personnes se trompent, HEIN ! … On suit ensuite la route, vue sur la vallée en descendant en voiture, on remonte à glacier point pour avoir une vue de haut sur le half dome et sur la vallée. Mine de rien ça prend beaucoup de temps et lorsque nous revenons au camping ( le HODGDON MEADOW) il fait déjà nuit et le gardien est parti. Heureusement nos noms sont inscrit sur une feuille avec notre numéro d’emplacement. Nos voisins nous prêtent une lampe (en bon citadin nous n’avions pas vraiment de matos de camping..).

Death Valley

On prend la route assez tôt après avoir remballer la tente et on sort du parc par la sortie ouest vers Mono lake. Le chemin est très beau, il fait chaud, c’est super. Petite pose à midi à la sortie du parc pour manger dans un lunch basique et on reprend la route vers le sud, objectif : rejoindre la death valley en fin d’aprem. La route est dégagé, il n’y a pas grand monde et ça roule bien, on finit par entrer dans la death valley par la route 190 et on s’arrête au premier camping qu’on croise sans avoir réservé quoi que ce soit. On achète quelques bières au restaurant du coin et on pic nic tranquillement sous les étoiles. Le lendemain on reprend la route après avoir tenter de voir les darwin fall, échec cuisant, je ne sais toujours pas ou sont ces chutes.. Dans la journée on passe par le mosaic canyon, les dunes, badwater, zabriskie point et l’artist palette.. Superbe journée, ça change beaucoup de la verdure de Yosemite. Petit conseil: emporter un max d’eau pour pas se retrouver à sec à badwater, dans la fournaise, comme nous :)

Las Vegas

On quitte la Death Valley en fin d’aprem pour rejoindre Las Vegas, 1h30-2h de voiture plus tard on pénètre dans la ville illuminée et on se rend directement à notre hôtel: le hard rock. On a une belle suite avec 2 lits double, l’hôtel présentait le meilleur compromis prix/confort et l’ambiance est plutôt jeune et festive, exactement ce que l’on cherchait à Las Vegas. On prend l’apéro et on décide de partir sur le strip pour trainer un peu. Au final on passe toute la nuit au Cosmopolitan, je saurais pas trop dire ce qu’on y a fait mais de mémoire c’était sympa. Retour à l’hôtel en fin de nuit. « What happens in Vegas stays in Vegas » comme on dit. Notre journée à Vegas consiste en : grasse matinée, lessives,  piscine au hard rock et petit tour sur le Strip, cette fois ci sobre, pour prendre quelques photos et visiter un peu. Grosse frayeur sur la perte de passeport de Marion, le sacripan se cachait aux objets trouvés de l’hotel ! Ouf. Le soir je joue un peu au poker à une des tables du casino, je perds un peu, je gagne un peu et je quitte la table.  J’ai bien aimé la ville pour un séjour court, y passer une semaine par contre très peu pour moi.. Dodo tôt, on a pas encore vraiment récupérer de la veille. Le lendemain on règle les derniers détails à l’hôtel, on mange au célèbre buffet du Mandala Bay et cassos.

Bryce Canyon

On prend la route vers le nord pour voir le Bryce Canyon, je regrette un peu notre départ tardif quand je vois qu’on a pas eu le temps de voir le Zion national park mais dans ce genre de voyage, on est obligé de passé à coté de certaines choses. On arrive assez tard au Camping (RUBY’S INN CAMPGROUND). On dort en Tipie, il fait pas loin de 0°, les filles crèvent de froid et finissent dans la voiture, pas vraiment la meilleure nuit sur place. Le lendemain on descend dans le canyon, superbe couleurs, belles photos et grosse frayeur en bas lorsqu’ un orage éclate et que tout les chemins vers la sortie se transforme en torrents de boue. Des pierres tombent partout autour de nous, je flippe un peu pour les filles… On part dans l’aprem vers le Grand Canyon. On avait pas réservé de camping du coté nord du canyon, on essaye de gruger et de dormir dans la caisse mais on se fait rapidement dégager par un ranger, on finira par dormir dans la voiture, à 20km du parc national, pas terrible…

Grand Canyon

Le lendemain on explore le coté nord du grand canyon puis on reprend la route, on passe par le horseshoe bend pour prendre quelques photos et en fin de journée on assiste au couché du soleil sur la partie sud. Mon seul regret est de ne pas être passé au Lake powell… Le soir on fonce sur les routes pour rejoindre Flagstaff où on a une nuit en motel. Le Travelodge Flagstaff.. Bon c’est un motel de base, rien de bien particulier, faut pas s’attendre à du luxe.

Journée route

On quitte Flagstaff et on se dirige vers l’ouest, objectif de la journée : rejoindre Barstow, il y a pas loin de 5h de route. On en profite pour faire un bout de chemin sur la célèbre route 66, on passe dans quelques villages pittoresque, je me fais tailler la barbe par un barbier de star qui me parle de Johnny Halliday..  On longe le désert de Mojave sans s’arrêter et on arrive en fin d’aprem à Barstow, on dort dans le California Inn Barstow, motel assez basique mais sympa, avec une piscine et un groupe d’allemand qui fête un anniversaire….

San Diego

On prend la route de bon matin pour rejoindre San Diego, tout au sud du pays, dès l’arrivée dans la ville on sent l’ambiance « chill » « vacances » qui plane. Les gens font de la board dans la rue, roule en bmx, plein de gens en short de bain, casquette à l’envers, low riding, la Californie quoi. On dort à l’hostel banana bungalow, bien placé, plutôt mignon mais avec un personnel qui tire la tronche toute la journée, pas sympa même limite chiant quoi. Plein de néo surfer en carton également, rigolo à petite dose mais pas plus. Si je reviens à SD un jour j’irai autre part. Soirée sur la terrasse de l’hostel. Le lendemain on fait un tour au sea world, parc marin géant, on voit toute sorte de bébêtes et on assiste au show des orques, SHAMU ! Le soir on fait un tour dans le centre de San Diego, un peu moins sympa que les zones côtières, on mange dans un hooters et on se balade un peu avant de rentrer. On profite du séjour pour faire un tour dans un mall pas loin avec des magasins d’usines. On reste une seconde nuit au banana.

Los Angeles

On prend la route le matin pour Los Angeles. On roule tranquillement, on s’installe dans l’hostel (très bien en passant, Hostelling International – Santa Monica, même si un peu cher). On est en dortoir séparé fille/mec, soit. On décide d’aller se manger un in n out (chaine de restau à burger, super bon), un trajet de 10km à peine se transforme en 1h de route !! des bouchons partout, une circulation horrible, une chaleur écrasante, une vrai épreuve d’endurance… On fait un tour sur la plage et à Venice Beach, c’est superbe, on sent qu’ici aussi c’est la Californie!!  On passe sur le Hollywood boulevard le soir, grosse déception, le boulevard est envahi de clodos, de motards, de drogués et de touristes, on regarde un peu les étoiles au sol, on rigole un peu avec des gens déguisés, mais on plie bagage assez vite. Le lendemain on visite le musée d’art, en hauteur de la ville, visite culturelle sympa. Retour à la plage et au Pier de Santa Monica avec sa fête foraine. Le soir on boit quelques canettes dehors et on reviens sagement se couché à l’hostel car on prend déjà la route de l’aéroport le lendemain.

Retour à San francisco

On quitte l’hostel un peu en stress, je suis au téléphone avec l’assurance car j’ai fait un petit bump sur le parechoc arrière de la caisse en faisant un créneau, on galère a être prêt à l’heure pour le checkout, on quitte enfin Los Angeles, et on se dirige vers le nord, on s’arrête quelques temps à Malibu pour profiter une dernière fois de la plage et on remonte ensuite vers le nord. On avait pas d’hôtel réservé pour la nuit, on la passe dans la voiture sur une aire d’autoroute, pas malin du tout étant donné que c’était la dernière nuit et qu’on aurait put en profiter pour refaire les sacs et se préparer au vol de retour du lendemain! Pour notre dernier jour on passe de nouveau dans un mall d’usine pour faire quelques derniers achats et on se dirige vers l’aéroport de San Francisco pour notre vol de retour. On se fait virer par les flics d’une impasse ou on réorganisait nos bagages, je défonce un poteau avec la voiture sans faire de dégâts. Bon.. voiture rendue, bagages enregistrés, je peux enfin soufflé, vacances marathon, mais souvenirs inoubliables. :)

 

 

 

 

Be first to comment

Laisser un commentaire