Acheter un vélo

Le choix du vélo est important, c’est grâce à lui que je vais me déplacer et on est destiné à se côtoyer pas mal. Autant prendre un vélo qui me plait et sur lequel j’aurai du plaisir à rouler. Choisir son vélo est difficile, car des vélos de cyclo-tourisme y’en a presque autant que de cyclo-touriste. Il suffit pas de prendre le plus cher, des gens ont déjà bouclé des tours du monde sur des vélos à 100 ou 200 balles, prendre un vélo haut de gamme ne vous immunise pas contre les pépins mécaniques et vous aurez même probablement plus de facilité à trouver des pièces de rechange pour  un bike bas de gamme dans les endroits reculés . Au lieux de se focaliser sur le prix, il faut trouver un vélo qui vous plait et qui est surtout adapté à votre projet. Prendre un vélo de course, le chargé et ensuite faire de la piste ça risque pas de marché.

 

Choisir son vélo

Choisir son vélo

Le choix de votre vélo :

Budget

Un vélo d’occaz d’entrée de gamme c’est environ 400-500e, çà sera pas le plus solide ni le plus beau mais pour ceux qui n’ont pas forcément les moyens de mettre 1500 balles dans un vélo et qui ne cherche pas un vélo pour un tour du monde d’un an ca peut valoir le coup. Les meilleurs vélo de rando sont à plus de 2000 euros. Chez les constructeurs comme chez les monteurs particuliers.

Longueur de votre périple

Pour de petits voyage pas trop éloigné n’importe quel vélo fera l’affaire. Mais plus long est votre périple, plus ça vaux le coup d’investir dans du bon matos, que ce soit pour le confort comme pour la performance. Mettre l’accent sur les roues, les portes bagage et la selle.

Terrain

Si votre voyage se fera essentiellement sur goudron avec des nuits en hôtel et un minimum de bagage vous pouvez tout à fait choisir un vélo de route, voire de course. Par contre si vous prévoyez de faire de la piste et du offroad, un vélo plus adapté genre VTT avec des suspensions sera probablement la meilleure solution. Faire du vélo de route dans du sable c’est l’horreur :)

Transport en commun

Bon la je vous avoue que c’est ma principale inquiétude. quand je vois le bazar que c’est pour emballé un vélo et le charger dans l’avion ca me donne pas du tout envie de le faire. Je me demande si les gens font çà direct à l’aéroport ? Ou ils font ça en ville et transporte leurs méga paquet par transport en commun puis se le trimballe dans l’aéroport ?  Il existe des vélos pliables, comme les Brompton qui facilite l’étape d’emballage..

Petite vidéo : exemple de Shane

Confort

Je pense que le confort sur votre vélo est la chose la plus importante à prendre compte. Je vais essayer d’emprunter le vélo que je compte acheter pour le tester et voir si je me sens bien dessus. Je compte passer au magasin rando cycles à Paris histoire d’échanger un peu sur le sujet. N’étant pas spécialiste j’aurai surement besoin de l’avis de gens expérimenté.

Acheter un Vélo, oui, mais comment ?

Vélo neuf, pack constructeur

N’étant pas grand connaisseur en matière de vélo je pense opter pour un modèle « tout compris » et ne pas monter le vélo à la carte. Le prendre en pack  permet d’avoir le matériel disponible rapidement, sans soucis de compatibilité et d’avoir une solution homogène. En général le prix est également plus intéressant. L’inconvénient est bien sur le fait qu’on connait moins bien son vélo. Mais pas d’inquiétude je compte l’analyser de A à Z quand je l’aurai chez moi. Le démonté, le remonté, le tout filmé bien sur :) Bon sauf si j’ai un bon feeling avec un magasin ou si je tombe sur une super affaire sur le net…

Vélo neuf, montage

L’avantage quand on passe par un monteur pour son vélo c’est bien sur de parfaitement connaitre l’équipement qu’on a et surtout pourquoi on choisi telle pièce et pas une autre. On peut directement poser toute les questions qu’on veut et avoir un suivi personnaliser. J’ai la chance d’habiter à Paris, j’ai pas mal de magasin à proximité. *

Bon et puis les vendeurs dans les magasins de vélos sont, normalement, des spécialistes qui savent bien mieux que moi de quoi ils parlent..

Vélo d’occasion

Tout les jours je passe sur leboncoin et sur troc velo pour voir les annonces sur des vélos d’occaz, il y’ a vraiment de supers affaires, souvent des gens qui achètent un vélo de rando, annule leurs projet de tour du monde et le brade ensuite. Je vous avoue que c’est très tentant de voir des vélos qui valent 2000 euros bradé à 950.. Le seul problème est qu’on ne bénéficie pas du conseil du magasin sur ces vélos.. Et qu’au final on est jamais sur de la qualité.

Quand on fait l’examen d’un vélo, faire attention à l’état du cadre, qui est la pièce maitresse, et très difficile à réparer en cas de problème. Faire également attention aux éléments suivant:

Les roues: tournent elles bien ? les jantes sont en bon états?

Guidon: pas de jeu quand on appui dessus ?

Vitesse : Passer toutes les vitesses et vérifier que tout se passe bien

Les porte bagage: bien vérifier que leurs état est impec, ils sont souvent abimé à cause de la charge qu’ils supportent !

Personnellement je demanderai sans doute un examen du vélo, même payant, chez un spécialiste avant d’acheter un vélo d’occaz, on sait jamais!

Ma sélection

Je n’ai pas encore acheté le Vélo, j’espère le faire courant février/mars 2014. Pour le moment je m’oriente plutôt vers le Surly long haul trucker qui m’a l’air d’être un très bon vélo de tour du monde. Il est assez cher en France, de l’ordre de 1500 euros et est relativement lourd pour un vélo de route mais il est solide, assemblé avec du bon matos et me suivra fidèlement tout le long de l’aventure. Peu d’organisme le vende en France. Mon choix n’est pas encore arrêté, j’espère noué un partenariat avec le commerçant chez qui je prendrai le vélo.  Le Koga worldtraveller 26 à l’air superbe également mais plus cher.. Ce sont vraiment les deux vélos que je retiens pour le moment et qui me font rêver.

Petit coup de cœur pour le Surly Pugsley, un fatbike. Il m’a l’air parfait pour de la piste ou de la gravel road (comme on en trouve énormément en Amérique centrale et du Amérique du sud), mais moins adapté sur des routes en goudrons classique. J’ai également des doutes sur les roues, sont elles solides ? N’aurais je pas du mal trouver des pièces de rechanges en cas de pépins ?

j’avais également scotché pas mal sur le vélo proposé par le site http://www.cyclo-randonnee.fr, le silkroad. J’avais trouvé pas mal de gens qui conseillais ce site et le vélo avait l’air construit spécialement pour le type de voyage que j’envisageais. C’était le premier vélo auquel je me suis intéressé.

Bon y’a bien sur tout un tas de vélo sympa d’occaz que je trouve quotidiennement, lorsque j’aurai finalisé mon choix je ferai une présentation détaillée sur la page qui y est consacré : mon vélo.

 

 

 

2 Comments

  • Répondre février 23, 2014

    laurentfabris

    Hello JJ
    Si je peux te donner un conseil: prends un vélo avec des freins à disques. Cela freine mieux surtout quand ton vélo sera chargé. Avec des freins a patins des que tu roules dans la boue cela freine beaucoup moins bien.
    Mais pour moi le meilleur avantage est surtout que si tu voiles ta roue, tu peux continuer à rouler sans probleme…

    • Répondre février 26, 2014

      worldride

      C’est surtout pour l’entretien dans les endroits reculés que les V-brakes ont un avantage, les freins à disque sont moins rependu.. à la limite des freins a disque hydraulique sinon :)

Leave a Reply

Laisser un commentaire